Chirurgie du pied2018-10-01T18:06:30+02:00

Chirurgie du pied

Le motif de consultation le plus fréquent est l’hallux valgus (« oignon »). Cette déformation du 1 er orteil est à l’origine d’un conflit entre l’excroissance osseuse et la chaussure.

La déformation est secondaire à plusieurs anomalies : le premier métatarsien se déplace vers l’intérieur du pied et la première phalange vers l’extérieure (valgus) : l’articulation entre le métatarsien et la première phalange du gros orteil (articulation métatarso-phalangienne) devient très saillante, formant une bosse sur le bord interne de l’avant pied. Cette bosse est le siège d’une inflammation lorsque elle frotte avec la chaussure.

Il existe plusieurs facteurs de risques favorisant cette pathologie :

  • Hérédité
  • Excès de longueur du 1er orteil
  • le chaussage :port de chaussures étroites, talons
  • Plus fréquent chez les femmes
  • Pied plat valgus

Cette pathologie peut avoir un retentissement sur les autres orteils avec des douleur d’hyper appui sous la tête du 2eme, 3eme métatarsiens (metatarsalgies), une déformation des orteils avec apparition d’orteil en griffes.

Dans un premier temps lorsque la déformation n’est pas douloureuse le traitement chirurgical n’est pas indiqué. Le patient peut recourir à des orthèses et adapter le chaussage avec le port de chaussures large sans couture au niveau de la déformation. Ce traitement retarde l’aggravation de la pathologie mais ne permet pas une correction de la déformation installée.

Lorsque le pied devient douloureux de manière chronique une chirurgie peut être envisagée. Cette chirurgie est réalisée en ambulatoire le plus souvent sous anesthésie locorégionale (anesthésie de la jambe uniquement).

Elle consiste en une chirurgie associant :

  • un geste osseux de correction des différentes anomalies osseuse :ostéotomie (section osseuse) du 1er métatarsien et de la 1ere phalange. L’os est maintenu en place par des vis. Ce matériel est rarement à l’origine d’une gêne, il n’y a donc pas d’indication à le retirer.
  • geste sur les parties molles : libération des tissus rétractés et retente des tissus distendus
  • + /- geste sur les autres orteils en cas de symptômes

Dans les suites le patient peut se déplacer sous couvert d’une chaussure de décharge de l’avant pied qui est portée entre 1 mois et 6 semaines. La kiné est débutée après 3 semaines avec un travail des amplitudes articulaires et du drainage afin de faire diminuer l’œdème.

Le résultat définitif est obtenu au bout de 4 à 6 mois. La durée de l’arrêt de travail est variable selon la profession du patient avec un minimum de 6 semaines.

Si le patient le souhaite il est possible de réaliser une chirurgie des 2 pieds au cours de la même intervention.

D’un point de vu des résultats il est important de noter qu’il existe un faible risque de récidive.

Pour plus de détails fiche d’information de l’Association Française de Chirurgie du Pied :

http://membres.afcp.com.fr/medias/telechargements/fichespatients/1_HALLUX_VALGUS_VF.pdf

Dernières news

texte à venir